C’est quoi un radiateur à inertie ?

C’est quoi un radiateur à inertie ?

juin 11, 2020 0 Par Jerome

Des convecteurs aux panneaux rayonnants en passant par les radiateurs, les systèmes de chauffage électrique sont pléthore sur le marché. Un seul pourtant vient bousculer les rangs : le radiateur à inertie. Avec sa technologie d’appoint, il se décline en des caractéristiques et fonctionnalités sans précédent. Mais de manière concrète, comment appréhender le radiateur à inertie ? Et surtout quelles en sont les particularités ?

Comprendre le concept

Le fonctionnement du radiateur à inertie est simple à comprendre, impressionnant par sa technologie. Une fois enclenché, le thermostat d’ambiance électrique évalue les besoins en chaleur de la pièce. Cette évaluation permet une régulation de la puissance de marche sur une succession on/off. La fréquence de ces coupures est fonction de l’importance des besoins, à compter que moins ceux-ci sont importants, plus fréquentes sont les coupures.

L’on est presque tenté d’affirmer que tous les systèmes fonctionnent ainsi ! Oui, il est vrai, mais ce qui fait la particularité de l’inertie est qu’elle permet de maintenir la température toujours chaude. Le confort est donc maintenu lors des coupures, par l’importante quantité de chaleur accumulée en réserve dans son corps de chauffe.

Le fonctionnement des différents types de radiateurs à inertie

radiateur à inertie

Il dépend principalement du corps de chauffe. Lorsque ce dernier est en liquide, on parle de radiateur à inertie fluide. Le fonctionnement est alors centré sur une huile qui, chauffée au préalable par la résistance électrique, se trouve propagée dans l’appareil qui la convertit en source de chaleur. Lorsque l’accumulateur d’énergie est en matériaux réfractaires tels que des pierres de lave ou des briques, on parle de radiateur à inertie sèche. Ils sont généralement en fonte, en céramique ou en aluminium au creux desquelles est installée la résistance électrique. Ces modèles sont les meilleurs pour l’atteinte d’une performance maximale.

Lire aussi : Top 5 des meilleures imprimantes 3D de 2020.

Cela ne voudra en aucun cas signifier que l’inertie fluide est dépourvue de qualité. Seulement, le pouvoir de stockage n’est pas ce qu’on peut espérer de mieux. Le fluide accumule premièrement très peu d’énergie et propage la chaleur à une intensité exceptionnelle. Un chauffage régulier est donc requis afin de garder la température constante. À un tel rythme, l’on risque fort bien d’obtenir un résultat totalement à l’opposé des objectifs d’économie. Mais regardons le bon côté des choses : l’inertie fluide offre une rapide montée de température surtout les modèles faits d’aluminium – pour en savoir plus, voir ce site comparatif.

Le radiateur à inertie, un modèle de confort et d’économie

radiateur à inertie

Contrairement au convecteur ou au chauffage rayonnant, le radiateur à inertie offre un confort à nul autre pareil. La chaleur douce à la façon du chauffage central se repartit de façon proportionnée dans la totalité de la pièce. La température reste constante une fois ajustée et le plein d’énergie peut toujours être utilisé même une fois l’appareil éteint. En cela encore une fois, ce système de démarque de tous les autres du même genre, généralement réputés pour leur forte consommation en énergie électrique.

Fonctionnant de nuit pour emmagasiner de la chaleur pendant les heures creuses moins soumises aux tarifs normaux d’électricité et utilisées dans une installation dotée d’une parfaite isolation thermique, la quantité d’économie réalisée avec ce système de chauffage peut se révéler impressionnante.